LeBlogPoemesRomantiques/Saturniens

26 mai 2015

Nicolas Verdu: Poème saturniens " Chanson d'automne ":

 J'ai choisi de vous analyser deux poèmes, issus, du recueil "poèmes saturniens" dattant du milleu du 19 eme siècle, par Paul Verlaine (1844-1896)

 

Chanson d'automne

Les sanglots longs

Des violons

  De l'automne

Blessent mon coeur

D'une langueur

  Monotone.

 

Tout suffocant

Et blême, quand

  Sonne l'heure,

Je me souviens

Des jours anciens

  Et je pleure

 

Et je m'en vais

Au vent mauvais

  Qui m'emporte

Deçà, delà,

Pareil à la

  Feuille morte.

 

 pp

Analyse du poème:

 

Ce poème est composé de 3 stophes de six vers, c'est a dire un sizain. Les vers sont tetrasyllabiques. Dans ce poème il y a une alternance entre 3 rime differentes : aa/b/cc/b.

Dans la première strophe on parle de l'automne, mais il n'est pas concretement representé. Dans les trois strophes, on voit la tristesse de l'automne, source de mélancolie. On peut remarquer une personnification dans les deux premiers vers: "les sanglots longs" signifie le sanglot des hommes ; et "violons" qui habituellement , joue un air élégiaque, triste, ce qui confirme la personnification. Les trois premiers vers sont formés par une méthaphore .

Dans la premiere strophe, il y a une allitération en [l]: " longs", "violons" "langueur", qui renforce l'idée de la lanteur monotone de l'automne, et cette allitération fait impression sur les mots importants.

Dans la deuxième strophe, il y a des souvenirs : "je me souviens des jours anciens", et de la mélancolie au vers 12 "et je pleure", "blème" et "suffocant". Il y a également une fuite du temps: "sonne l'heure" souviens", et "jours anciens".

Puis, dans la dernière strophe, l'auteur nous montre une résignation "Et je m'en vais". Dans le dernier vers, il y a une comparaison: "Pareil a la feuille morte. Paul Verlaine se compare a une feuille morte, ce qui fais penser a la mélancolie, à la mort .

Dans son poème " Chanson d'automne ", Verlaine veut nous fairez passer un message funeste, de la mort . Les vers sont très courts, et donc très marquants.

 

 

Soleils couchants

Une aube affaiblie
Verse par les champs
La mélancolie
Des soleils couchants.

La mélancolie
Berce de doux chants
Mon coeur qui s'oublie
Aux soleils couchants.
Et d'étranges rêves,
Comme des soleils
Couchants, sur les grèves,
Fantômes vermeils,
Défilent sans trêves,
Défilent, pareils
A de grands soleils
Couchants sur les grèves.

soleil

 

 

 

 

 

 

Analyse du poème:

 

Ce poème est composé de vers libres, car tout les vers commencent par un majuscule. Les rimes sont croisées ( ABAB ) puis embrassées ( ABBA ) dans les quatres derniers vers. Dans ce poème, il y a plusieurs parties: Les deux premières parties, c'est à dire les 8 premiers vers parlent de mélancolie: " La mélancolie des soleils couchants ", " Mon coeur qui s'oublie " . De plus, les vers 7 et 8 sont composés de méthaphores perpétuelles car en réalité, il existe qu'un seul soleil, or dans ce poème, Paul Verlaine utilise plusieurs soleils, ce qui n'est pas réel. Peut être que la mélancolie a joué sur la pensée de Verlaine.

Dans le premier vers et dans le dernier vers, il y a une oxymore : "une aube affaiblie"/"couchant sur les grèves" ce qui nous montre une journée qui se défile par le levé du soleil et le coucher: c'est une fuite du temps.

Au vers 7 Verlaine oublie sont coeur " mon coeur qui s'oublie" qui montre la mélancolie de l'auteur. On peut remarquer que la nature vie le cycle humain: a l'aube la nature se leve dont le solei, puis elle se couche . Ici la mélancolie est discrète . Verlaine se sent peut être seul et veut du réconfort auprès des soleils couchants !

 

 Enfin,les poèmes saturniens doivent nous faire passé un thèmes spécifique : "chanson d'automne" par exemple, nous fait resentir le sanglot, la mélancolie .

Posté par Verdu-Chenevay à 09:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Lou Chenevay, poeme saturniens, "Marine"

Marine

L'Océan sonore

Palpite sous l'oeil

De la lune en deuil

Et palpite encore,

 

Tandis qu'un éclair

Brutal et sinistre

Fend le ciel de bistre

D'un long zigzag clair,

 

Et que chaque lame,

En bonds convulsifs,

Le long des récifs

Va, vient, luit et clame,

 

Et qu'au firmament,

Où l'ouragan erre,

Rugit le tonnerre

Formidablement.

 

Paul Verlaine , poémes saturniens

 

Analyse du poéme:

Ce poéme fait partie du recueil des poémes saturniens .

C'est un poéme en versification car on voit trés facilement sa structure .

Il est composé d'un quatrin .

Il prend en compte 16 vers .

Dans ce poéme il y a 4 vers par strophes .

Chaque vers est en pentasyllabes

Il y a un champ lexical de la nature : "Océan , lune , éclaire , ciel , récifs , ouragan , tonnerre "

On voit un effet sonore trés clair du poéme car les rimes sont ABBA ( vers embrassés ) .

On peut voir deux metaphores auX vers 2-3 : " Palpite sous l'oeil , de la lune en deuil " ainsi qu'au vers 15 : " rugit le tonnerre "

On remarque un effet visuel du poéme grâce aux strophes courtes qui permettent un rythme assez rapide .

Conclusion :

Ce poéme ne fait pas forcement évoquer de sentiments aux lecteurs , mais ici paul verlaine nous montre à travers le poéme "marine" la beautée de la poésie .

 

 

L'heure du berger

La lune est rouge au brumeux horizon ;
Dans un brouillard qui danse, la prairie
S'endort fumeuse, et la grenouille crie
Par les joncs verts où circule un frisson ;

Les fleurs des eaux referment leurs corolles ;
Des peupliers profilent aux lointains,
Droits et serrés, leur spectres incertains ;
Vers les buissons errent les lucioles ;

Les chats-huants s'éveillent, et sans bruit
Rament l'air noir avec leurs ailes lourdes,
Et le zénith s'emplit de lueurs sourdes.
Blanche, Vénus émerge, et c'est la Nuit.

 

Analyse du poéme :

Ce poéme fait partie du recueil des poémes saturniens .

C'est un poéme en versification car on peut voir la structure visible .

Il est composé d'un tercet .

Il prend en compte 12 vers .

Dans ce poéme il y a 4 vers par strophes .

Chaque vers est en décasyllabes .

On remarque un champ lexical de la nature : " lune , horizon , brouillard , prairie , joncs , fleurs , peupliers , buissons " .

Un effet sonor avec des rimes embrassés ( ABBA ).

Il y a une personification au vers 2 : " dans un brouillard qui danse , la prairie " .

L'effet visuel est remarqué grâce aux strophes courtes .

Conclusion :

Dans ce poéme , paul verlaine décrit le soir qui tombe dans les prairies .

On voit que fur et à mesure que le poéme avance le soir tombe et le nuit devient de plus en plus noire . 

Posté par Verdu-Chenevay à 09:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2015

La poésie Romantique

Définition:

La poésie est un genre littéraire très ancien, dattant du Moyen-Âge, aux formes variées, écrites généralement en vers mais qui admet aussi la prose, et qui priviligie l'expréssivité de la formes et les mots disant plus qu'eux mêmes par leur choix .

Les principaux auteurs Romantiques sont Alphonse de Larmartine , Victor Hugo..

"Le lac" , publié en 1820 de Larmartine, est un registre lyrique et élégiaque:

Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
Jeter l'ancre un seul jour ?

Ô lac ! l'année à peine a fini sa carrière,
Et près des flots chéris qu'elle devait revoir,
Regarde ! je viens seul m'asseoir sur cette pierre
Où tu la vis s'asseoir !

Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes,
Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés,
Ainsi le vent jetait l'écume de tes ondes
Sur ses pieds adorés.

Un soir, t'en souvient-il ? nous voguions en silence ;
On n'entendait au loin, sur l'onde et sous les cieux,
Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence
Tes flots harmonieux.

Tout à coup des accents inconnus à la terre
Du rivage charmé frappèrent les échos ;
Le flot fut attentif, et la voix qui m'est chère
Laissa tomber ces mots :

" Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !

" Assez de malheureux ici-bas vous implorent,
Coulez, coulez pour eux ;
Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent ;
Oubliez les heureux.

" Mais je demande en vain quelques moments encore,
Le temps m'échappe et fuit ;
Je dis à cette nuit : Sois plus lente ; et l'aurore
Va dissiper la nuit.

" Aimons donc, aimons donc ! de l'heure fugitive,
Hâtons-nous, jouissons !
L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rive ;
Il coule, et nous passons ! "

Ce poème contient le ressentit et le chagrin d'Alphonse devant le souvenir d'un amour heureux mais définitivement perdu. "le Lac" restitue ce souvenir de rencontre avec Julie, dite "Elvire" dans le recueil, au bords du lac du Bourget. Les differents personnages de ce poème  sont: le lac ( personnification), Lamartine et Elvire.

Le poème montre un souvenir heureux: le couple s'était retrouvé au bords du lac et Lamartine, dès le vers 5, explique le souvenir avec des marquages temporel et utilise le temps ( imparfait...). La personnification du lac est un témoin de cet amour.

Dans ce poème, il y a une allitération en [r], qui suggère le remou, l'impression agressive. La premiere strophe et les quatres dernières concernent les hommes en général. On peut observer une métaphore filée des vers 1 à 4 qui annonce la mort : " la nuit éternelle " et le temps: " l'océan des âges ".

Le poète évoque la fuite irrémédiable du temps sans laisser le temps au hommes d'être heureux; la mort est leur destinée.

Posté par Verdu-Chenevay à 11:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Romantisme noir

Le Romantisme noir est apparut en 1816 par trois amis. En France les auteurs principaux du Romantisme noir sont Théophile Gautier, Charles Nodier, Gérard de Nerval et Charles Baudelaire. Ce Romantisme noir s'inspire du Romantisme, mais il emploi le registre fantastique, et aussi des différents thèmes comme le satanisme et machiavélique. Il est souvent représenté par des scènes macabre, ce qui ce rapporte a la mort.

Caracteristique du fantastique:

Le Romantisme noir est identifié , tout d'abort, par le champ lexical de la peur. Il peut y avoir du mysterieux, et le narrateur rédige souvent son récit à la première personne du singulier, pour que le lecteur puisse se " projetter " dans le récit, et donc vivre les émotions du narrateur. Il peut aussi y avoir du surnaturelle.

edgar

La couverture du livre Histoires extarordinaires d'Edgar Poe, montre une femme qui dort, et qui fait un cauchemar. Elle est hantée par le démon qui hante ses esprits.

Savez-vous les principaux thèmes du Romantisme noir ? :

-Les passions sombres et destructrices ( amour fatal , chagrin.. )

-La représentation du mal, c'est a dire le diable, satan, le démon

-Le rêve et le cauchemar.

Posté par Verdu-Chenevay à 11:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mai 2015

Le Romantisme

oopi

Au XVIII° siècle, Le Romantisme est un courant littéraire et culturel, né en Angleterre et en Allemagne. Annoncé en France par Jean-Jacques Rousseau puis porté par Chateaubriand. Puis, le courant se poursuit en France avec Victor Hugo, Lamartine, Gautier , Nerval... . Le Romantisme surgit en France par l'opposition au rationalisme des Lumières, par le Classicisme (avec la naissance du drame) mais aussi par le contexte houleux et décevant de par le premier boulversement de 1789, par l'empire de Napoléon , et monarchies constitutionnelles qui créent la désillusion car elles réduisent la libertés et n'offrent pas de pouvoir moderne comme par exemple le rouge et le noir de Stendhal qui montre une désillusion apparente qui montre du romantisme. Les romantiques réhabilitent l'imagination et le merveilleux. Le Romantisme doit également représenter la caracteristique du mouvement, c'est à dire l'expression personnel du "moi". dans le poème " le Lac " de Lamartine, deux registres sont importants: le registre lyrique ( expression personnel ) et élégiaque ( expression de la mélancolie, nostalgie ).

-Savez-vous les thémes généraux du Romantisme ?

Le drame, qui est la volonté d'exprimer la vie réele,

Le fantastique, qui traduit l'attirance vers l'irrationnel,

L'amour, qui représente la douleur des séparations ou des histoires d'amour.   

Les principaux auteurs du Romantisme, sont principalement Chateaubriand, Alphonse de Lamartine, et évidemment Victor Hugo:

cha

vivi

alphonse

           

Posté par Verdu-Chenevay à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]